Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous?

  • : Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • : Emilie et Loïc -STOP- 34 et 37 ans -STOP- mariés - Maman et papa d'Ulysse, 4 ans ! et Olympe 2 ans -STOP-Passion:"Voyage, voyage..."-STOP-
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog...

Archives

4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 14:31

Récit de notre nuit de panique au Lesotho, du 3 au 4 octobre 2006

Nous nous étions couchés particulièrement tard ce soir là, vers 22h en raison de nos discussions prolongées avec Tsebo, le jeune basotho tenant le lodge dans lequel nous dormions.

Ici, au Lesotho, dans ce village reculé xde St James, situé à 2300 m, l'électricité n'est pas encore présente dans tous les foyers. Ainsi, nous nous éclairons grâce à des bougies et un feu permet de cuisiner un peu.
Nous avons pû dormir au chaud grâce aux bouillottes données par Tsebo ! Génial, c'est la première fois que nous expérimentons cela, et nous en sommes ravis ! Quel luxe dans ce pays si pauvre !


Mais, au beau milieu de la nuit, alors que nous dormons seuls dans un dortoir, j'entends du bruit. Intriguée, je tends davantage l'oreille. Mon coeur bat la chamade. Je reconais de petits bruits de plastique.
"Il y a quelqu'un dans la pièce", me dis-je... Je réalise tout de suite: "Zut, un voleur, un bandit...". J'ai la trouille (remettons les choses dans leur contexte : il y a peu de touristes ici, notre venue avait été  très remarquée dans le village, nous passons pour très riches, car la veille plusieurs jeunes nous avaient demander de l'aide finanicière...Et comme je suis de nature à avoir la trouille, tout les ingrédients étaient réunis).
J'imagine des scenarios catastrophes, nous allons être égorgés, on va nous voler nos sacs à dos, notre argent etc...Transpirant de partout, j'appelle discrètement Loïc qui n'a rien entendu;  Il dormait dans un lit à côte :"Loïc! Loïcb! Réveille toi ! Y'a quelqu'un !". Puis j'appelle "Tsebo ! Tsebo" . Personne ne réponds, je panique...
Dans le même temps, j'essaie tant bien que mal et dans le noir complet d'attraper des allumettes pour nous allumer une lampe à huile. Elles cassent, tant je suis stressée. Une puis deux... la troisième allumette est la bonne: je lève ma lampe à huile: je ne vois rien du tout, mais les bruits cessent  ! Zut ! "Loïc, réveille toi !".

Il finit par ouvrir les yeux: rien. Personne dans la pièce. Loïc se lève, tandis que je me planque sous les couvertures. Il vérifie les portes, les fenêtres, nos sacs à dos... Rien ! Soudain, il tombe nez à nez avec le coupable, le responsable, le VOLEUR : .... Ahhhhh ! C'était une souris  ! C'était donc elle! OUF ! Quel soulagement ! Elle farfouillait dans nos sacs de provisions (nous avions prévu suffisamment de nourriture pour 4 ou 5 jours!) . Quelle trouille ! Elle avait largement assez pour s'offrir un festin!  Résultat: nous avons passé une demie - heure à ranger les victuailles dans une cantine en fer, et à scruter tous les recoins pour s'assurer qu'elle n'était plus là. Mais avec les 5 cm d'espace sous la porte d'entrée, d'autres coquines pouvaient se présenter de nouveau !

Mais cette petite souris du Lesotho fut néanmoins la première a venir me souhaiter un BON ANNIVERSAIRE ! Je n'y croyais plus, mais c'est donc vrai : lesn souris s'occupent bien des cadeaux d'anniversaire !

Repost 0
Published by Emilie - dans Anecdotes
commenter cet article