Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous?

  • : Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • : Emilie et Loïc -STOP- 34 et 37 ans -STOP- mariés - Maman et papa d'Ulysse, 4 ans ! et Olympe 2 ans -STOP-Passion:"Voyage, voyage..."-STOP-
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog...

Archives

3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:42

malta 0982malta 0933malta 0921

 

Non, le blog n'est pas mort !
C'est juste que le temps manque parfois..., curieusement, depuis un peu plus de deux ans !

 

En décembre, j'ai reçu en cadeau de Noël 5 billets d'avion !, Nous sommes donc partis pour Malte avec mes parents.
C'était le baptême de l'air d'Ulysse.
Destination: Sliema, sur l'île de Malte !
Motif: compléter la collection de Gauthier (les Euros !).

Modalités: en famille !

 

Voici Ulysse à l'aéroport, fier de porter son petit sac-à-dos ! Quel bonheur de dévaler les escalators de Bruxelles !


Le séjour fut réussi, le trajet en avion un peu moins (ceux qui connaissent Ulysse imaginent bien à quel point 3h de vol peuvent se révéler infernales avec notre phénomène qui a demandé à l'hôtesse d'ouvrir la porte avant de mettre son doigt dans l'oeil des passagers qui dormaient !)

  

Les balcons en bois de Malte sont colorés; C'est très joli. Ils sont en cours de restauration.

 

Ci dessous: port de St-Julian's. malta 0936Nous avons pris les moyens de transport locaux: bus, bateau, pour la joie du fiston !malta 0958 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ulysse s'est adapté partout: sieste dans le bus, dans le porte-bébé... Ici: vue sur La Valette.

 malta 0947

Nous avons compris que voyager avec un enfant, c'est facile (encore plus quand papy et mamie prennent le relais !).

 

 malta 0964

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 malta 0962

 

  Les petits poissons: dans l'eau: nagent, nagent, nagent, nagent/... "papa Loïc", comme le dit Ulysse n'a pas manqué de lui montrer fourmis, abeilles, et autres bestioles ! Géniales les tentatives pour attraper les pigeons !

 

 

malta 0985

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ulysse joue avec des petits copains (pour l'anecdote, comme il ne comprenait pas ce qu'ils disaient -en anglais-: Ulysse s'est mis à baragouiner des syllabes incompréhensibles ! C'était drôle !)

 

 

malta 1052

malta 1053Visite de Mdina; Finalement, on en revient toujours aux villes fortifiées ;).
L'ambiance y est particulièrement paisible.

 

 malta 1079

malta 1107 Port de Marsaxlokk.

 

Repost 0
Published by Emilie Le Cornec - dans Europe
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:18

Direction le Tyrol pour deux semaines :

 

Points forts: La vallée du Stubai: magnifique, très propre, paysages alpins bien conservés, équipements sportifs exceptionnels.
Habitants extrêments sympathiques, tous bilingues (comme d'hab, dès que l'on sort de France!).

 

Point faible: le coût de la vie est assez excessif (piscine: 7 Euros par adulte !, mais équipement haut de gamme).

 

Mauvais souvenir: le trajet. Deux jours de route pour Ulysse (un an et demi), ce fut très compliqué. Un CD nous a sauvé la vie lors du passage du col Fernpass, à la même heure que des dizaines d'autres touristes. "Mon beau sapin, roi des forêts..." nous a cassé la tête en boucle, mais c'était toujous mieux que les sirènes hurlantes d'Ulysse !

 

Autriche-2012 0519

Autriche-2012 0341

Au programme: des randos, des randos et des randos.
En général, nous montions en "babine": les télécabines, spectacle fascinant pour Ulysse !
(Ulysse a parcouru des kilomètres à pied...). Sieste dans le porte-bébé: tellement rare qu'il dorme, qu'on était O-BLI-GES de le photographier !

 

Autriche-2012 0343

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autriche-2012 0431CSC 0329

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Innsbrück: ambiance baroque (et souvenirs de Prague).

 

 

Autriche-2012 0392Autriche-2012 0397

 

 

 

 

 

Autriche-2012 0409

 

Autriche-2012 0406

 En Autriche, il y a des jeux pour enfants partout:Autriche-2012 0364Autriche-2012 0365

 

 

Autriche-2012 0480

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autriche-2012 0373La passion de l'été 2012: les tracteurs! Ca tombe bien, ici, il n'y a que ça !Autriche-2012 0355

 Regardez comme mes mollets sont beaux ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Emilie Le Cornec - dans Europe
commenter cet article
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 18:03

C'est avec émotion que nous avons quitté Lima ce lundi 25 juin 2007, après plus de 3 mois et demi passés en Amérique du Sud. C'était donc le Grand Retour en Europe. Lorsque l'avion s'est posé sur la piste de l'aéroport de Madrid, notre porte d'entrée sur le Vieux Continent, à quelques centaines de kilomètres de la France, nous avons tous les deux eu un pincement au coeur.
Loïc, Sylvain et Capucine, devant un planisphère symbolique de nos tours du monde.. Aéroport de Madrid, Mardi 26 juin. Pour ce retour, nous n'étions pas seuls et la désormais grande famille des Tourmondistes semblait une fois de plus s'être donnée le mot. Nous avons quitté Lima entourés de Solène, Anthony et Sylvain, et à l'arrivée, ce fut au tour de Capucine et Sylvain, de retour de Quito, de nous guetter à la douane, à 14h, pour nous dire au revoir. Quelle joie de retrouver ces voyageurs croisés sur d'autres terres. Anthony, Sylvain, et Solene, aéroport de Lima, lundi 25 juin 2007.



Avouons-le, mardi, au moment de récupérer nos sacs, nous avions une forte envie de poursuivre la route, de prendre le premier avion vers la France... On se disait "Flûte, passer 3 jours à Madrid, fatigués, chargés et décalés, ce n'est pas une bonne idée !". Surtout que nous n'avions rien réservé dans la capitale madrilène, déjà en haute saison touristique.
Allez, un peu de courage... On s'engouffre donc dans la nouvelle ligne de métro reliant l'aéroport au centre ville. C'est parti pour un parcours du combattant souterrain ! Ingrédients : 3 changements de ligne, 45 kgs de bagages, de la sueur, des escaliers (à monter, of course), 1h de trajet, 30 degrés...
Nous voyons enfin le ciel bleu de Madrid à 16h, à la sortie de la station de métro "Sol".
Objectif : trouver un hôtel à moins de 50 euros (Au secours, le budget s'envole! ). Un 2ème parcours du combattant commence alors: des dizaines d'hôtels questionnés, d'ascenseurs en refus, de "C'est 75 euros HT " à "pas de place pour 4 jours ".... On finit par dégoter un deux étoiles trés bien placé pour 45 euros. 18h, nous y sommes : OUF, le plus dur est passé !
Nous avons pu nous délasser dans un bon bain, prendre un repas et aller nous coucher... Ah, la belle erreur...! Notre horloge biologique était toujours réglée sur l'heure péruvienne et malgré la fatigue, il nous fut impossible de fermer l'oeil avant 5h du mat' (22h pour Lima)...: réveil difficile mercredi à 11h30 !

Une fois bien réveillés,  Madrid nous est apparue très vite comme une ville passionnante. Rarement, nous nous sommes sentis autant et aussi vite à l'aise dans un espace urbain. L'ambiance est détendue, très latine. Les places et les terrasses semblent toutes nous inviter à boire un verre...:la Plaza Mayor et ses arcades, la Plaza Santa Ana, entièrement couvertes des tables et chaises des cafetiers... Nous avons pris grand plaisir à nous promener dans ces jolies rues dont le nom est indiqué par des carreaux de céramique peints à l'ancienne. Nous nous attendions à une ville bruyante, polluée, fatiguante... Bien au contraire, Madrid est tout autre!
MLes tortues de la gare d'Atocha, Madrid. Ambiance caliente, caliente, Olé !ême la gare d'Atocha n'a rien de stressante; derrière sa verrière, elle abrite une palmeraie et des bassins aux eaux tortueuses (entendez, pleines de tortues!). Qui l'eut crû ? 
Madrid cache aussi de somptueux jardins à la française où il fait bon se reposer et respirer le frais et doux parfum des arbres en fleurs.

Derrière ces jardins, on découvre également de nombreux monuments. Ici, on sent encore la présence des Rois Catholiques qui, du haut de leurs statues équestres, semblent garder un oeil Statue équestre de Philippe III, Plaza Mayor, Madrid.Cour du Palais Royal, Madrid.souverain sur la ville. Entrez au Palais Royal et vous aurez l'impression de les surprendre dans leurs appartements. Quelle richesse dans ces antichambres ! Les matériaux n'y sont que nobles : or, argent, marbre, bronze, soie, porcelaine...

Charles et Loïc devant le palais de Cristal, Jardin El Retiro, Madrid.Mais le tour du monde nous réserve de bonnes surprises jusqu'au bout, même dans la salle des Stradivarius du Palacio Real : Charles, frère d'Hélène, nous y a reconnus...(Puisqu'on vous dit que nous sommes des stars!). Mardi soir, nous nous sommes donc retrouvés à quatre, avec Cécilia, sa copine,  sur la pelouse du jardin El Retiro, immense parc, véritable poumon vert de la ville. Les madrilènes y viennent en famille, en amoureux ou entre amis y jouer, pique-niquer ou encore faire du sport. Datant du XVIème siècle, ce parc abrite, de façon surprenante, un grand bassin, un Palais de Cristal, des fontaines, et bien d'autres surprises encore, au détour des allées.

Charles nous a fait découvrir d'autres aspects de la ville. D'abord, l'avenue Gran Via, bordée de boutiques et noire de monde, avec ses façades façon Chicago ou ses immeubles  parisiens. Ensuite, le quartier gay, qui se prépare à accueillir ce week-end 2 millions de personnes pour l'EuroPride (pas étonnant que les hôtels affichaient complet !). Les banderoles arcs-en-ciel étaient déjà accrochées dans les rues. Madrid la Torride ! Quelle chaude ambiance...! La réputation de la ville a bien lieu d'être. Ici, à 23h, les gens sont tous dans la rue, un verre à la main, prêts à faire des rencontres. On se bouscule même! La nuit ici, est synonyme de vie, de fête jusqu'au petit matin!
Torrides aussi sont les filles au look très sexy (Ah..! Un jour, Emilie reviendra avec sa plus jolie robe, vous verrez !). Les madrilènes s'habillent très mode, très court (D'ailleurs, pourquoi les copains célibataires sont venus ici en décembre ?). Tout le monde est branché. Olé !
Il faut dire qu'ici, au soleil,ça cogne. Alors on se rafraîchit dans les musées, si nombreux dans la ville. Au musée de la Reina Sofía, on admire les chefs d'oeuvre du XXème siècle : Guernica et d'autres Picasso, des tableaux de Dalì, Miró et autres.


Cloitre du musee Santa CruzNous avons quand même pris le temps de faire une escapade à Tolède, vendredi, pour notre dernière journée de voyage (En ce moment, le mot "dernier" est très à la mode chez nous : dernier resto, dernière nuit, dernier musée etc...). Cette escapade fut torride elle aussi, puisque la température est montée jusqu'à 48 degrés (32 à l'ombre !)... Notre thermomètre ne s'en est pas remis, le mercure est resté bloqué sur 45 degrés !
Si Madrid est historiquement marquée par les XVIème et XVIIème siècles, Tolède, située à 70 kms de la ville royale, se réclame du Moyen-Age : muraille d'enceinte, ruelles tortueuses (entendez cette fois sinueuses), site de promontoire, tours et campaniles des nombreuses églises...
 Nous avons visité le musée Santa Cruz : belle collection de céramiques (Azulejos) du XVème siècle, cloître de toute beauté, salle archéologique évoquant l'Espagne romaine, et exposition rare sur l'Espagne wisigothique (manuscrits enluminés, bijoux en or, statues, tableaux...).
Le mur d'enceinte de Tolede, et la porte d'acces à la Ville haute.Rue de Tolede.







Bref, cette ultime étape fut pour nous l'occasion d'un atterrissage en douceur en Europe, une chaude bouffée d'air... Croyez-nous, nous avons eu l'impression d'être en vacances et non en voyage...! Par contre, nous avons déjà envie de revenir...C'est normal, docteur ?

Loic devant le bassin du Parc El Retiro, MadridDans le Parc El Retiro, Madrid
Repost 0
Published by Emilie et Loïc - dans Europe
commenter cet article