Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous?

  • : Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • : Emilie et Loïc -STOP- 34 et 37 ans -STOP- mariés - Maman et papa d'Ulysse, 4 ans ! et Olympe 2 ans -STOP-Passion:"Voyage, voyage..."-STOP-
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog...

Archives

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 14:06

Avant de partir, il faut déjà savoir où mettre les pieds ! Si certains aiment partir à l'aveuglette, nous, nous préférons bosser un minimum l'itinéraire avant. Dans le cas d'un tour du monde, tout est plus complexe. Pour aboutir à "notre" parcours ce fut un véritable casse-tête. Mais nous n'avons aucun regret sur nos choix, c'est le plus important!
Nous (surtout Loïc) avons préparé l'itinéraire deux ans avant le départ et l'avons définitivement arrêté (et réservé) 6 mois avant. Voici donc quelques conseils pour choisir judicieusement son itinéraire. Qui sait? , cela vous donnera peut-être des idées !

1ère étape : LISTER les pays que l'on aimerait visiter "dans l'idéal". Ce premier jet doit tout de même rester "réalisable" : aller au Kamtchatka, passer par le  Groenland ou la Mongolie, ce n'est pas forcément simple ! Nous avons exclu les pays où nous étions allés à deux, mais pas ceux que seul l'un d'entre nous avait visité.

2ème étape : TRIER ! Rien de plus difficile !
Pour cela, il suffit de demander un devis pour votre première liste et vous vous rendrez compte par vous même que ce n'est pas possible !!!! Quand on vous proposera un billet à 7000 euros hors taxes aériennes, vous serez forcément amenés à faire des choix !
Souvent, c'est le prix et trafic aérien qui dictent les parcours (pour ceux qui choisissent un tour du monde en avion). 
A savoir : il existe de grandes "routes aériennes" et l'on ne peut pas forcément faire ce que l'on veut. Par exemple, pour aller en Asie du Sud-Est depuis l'Afrique du Sud, il fallait forcément passer par Hong-Kong, plaque tournante en Asie. Ce fut pour nous un Bonus... Autre info :certains circuits trop peu classiques ne sont possibles qu'en allongeant des euros... 
A titre d'exemple, nous voulions aller au Kenya depuis l'Afrique du Sud, mais c'était trop compliqué avec notre alliance. De même, nous n'avons pas pû prendre de vols intérieurs en Afrique du Sud car notre alliance n'avait pas d'accords avec des compagnies locales.

Sachez qu'il existe deux alliances aériennes (Star Alliance et One World): les grandes compagnies y sont affiliées.  Nous avons choisi One World: British Airways, Qantas, Cathay Pacific, Lan, Iberia.... Les billets tour du monde fonctionnent par "miles" ou par "zone" : plus c'est loin, plus c'est cher, mais vous avez droit à un certain nombre de vols selon vos choix. C'est ainsi que notre séjour sur l'île de Pâques nous fut possible car il nous restait des vols, et nous n'avons dû payer que 10 euros de taxes aériennes chacun! A ce prix là, on ne réflèchit pas !

L'avantage de passer par les alliances aériennes, c'est que l'on voyage avec d'excellentes compagnies, représentées partout, sur des vols sûrs et réguliers. De plus, les billets tour du monde sont très compétitifs.
Certaines agences sont spécialisées dans l'organisation de tours du monde (ex: connaisseurs du voyage), mais nous n' avons pas été satisfaits par leurs prestations car elles proposent des "packs" tous prêts, dans lesquels nos préférences n'entraient pas forcément. Seul avantage de taille : le prix! C'est plus compétitif.

COMMENT CHOISIR ?

- Ne garder que les pays pour lesquels tous les participants sont d'accords. Par exemple, dans notre cas, Loïc souhaitait retourner en Inde, mais Emilie ne se sentait pas prête pour ce pays. Exit India ! 
- Respecter les envies de l'autre : pour Emilie, un tour du monde, c'est tous les continents (Au départ, nous ne devions pas aller en Afrique). Loïc lui était plus sensible au côté "montagne": le séjour dans les Andes a donc été rallongé.
- Combiner les pays pour être "au bon endroit au bon moment". Ainsi, c'est dommage de se retrouver en Asie en pleine mousson ou en hiver en Nouvelle-Zélande. Nous avons essayé au maximum d'enchaîner les bonnes saisons, ce qui ne fut pas toujours simple. Notre seule crainte était pour l'Australie: la saison d'été, c'est bien, mais dans un désert, ça craint ! Finalement, nous avons bien supporté les fortes chaleurs du bush australien.
- Etre en accord avec son budget: Tahiti et la Nouvelle-Calédonie, c'est beau mais trop caro (cher)! Il fallait choisir !
- Alterner pays riches et pauvres. Les pays en voie de développement sont "fatiguants" car il faut toujours être vigilant à tout, mais ils sont très "cheap ". Pour les pays riches, c'est forcément reposant; c'est intéressant par exemple s'il faut se soigner mais c'est très cher. Alterner laisse aussi la possibilité de sauter une étape en cas de problème de santé. Nous savions que nous pouvions aller en Australie après l'Asie plutôt que de rentrer en Europe en cas de problème.

3ème étape: FINALISER: il faut déterminer la durée de séjour par pays et se documenter sur chaque destination. Nous vous conseillons de ne pas penser "tout avion", et de prévoir des trajets terrestres, souvent bon marchés et tellement plus vivants, proches de la nature, de la population, et des paysages (sauf pour l'Australie où les vols intérieurs sont très pratiques! )
Nous avons choisi de ne pas acheter nos billets sur internet mais de passer par une agence de voyage reconnue. Le fait d'avoir une personne référente pour nos billets nous a servi plusieurs fois, pour régler des problèmes de réservations notamment. Les frais sont plus élevés, mais le service à la clef est réel.

Oups ! Nous avons oublié une étape : PAYER ! C'est la plus douloureuse: nous vous recommandons un paiement "soft", genre via internet, sans brasser de billets. C'est mieux pour le moral. Et n'allez pas voir vos comptes en banque avant un moment !

Repost 0
Published by Emilie et Loïc - dans Conseils aux voyageurs
commenter cet article
14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 06:27

Quels livres avions nous emportés ? Avec quels guides de voyage avons  sommes nous partis? Voici ci-dessous le contenu en détail de notre bibliothèque de voyage ! Bonne LECTURE...

Comment avons-nous fait ? Avant de commencer notre liste, sachez que nous n'avions pas emmené tous les livres avec nous le 31  août 2006, mais une partie seulement. Heureusement d'ailleurs, car il nous aurait fallu une valise supplémentaire, ce qui n'est pas très pratique !
En fait, amis et  famille avaient été chargés de nous réapprovisionner ou de nous décharger lors de leurs visites !
Nous avons aussi acheté ou trouvé des livres en cours de route, mais en avons aussi renvoyé quelques uns par colis ! 
Au final, nous avions toujours une dizaine de livres avec nous ! C'est un poids non négligeable !

Pourquoi les livres sont-ils importants en voyage? En voyage, pas de TV, pas de famille ou d'amis en bas de la rue... il faut s'occuper. Il y a des pays où on lit peu, d'autres où on enfile les pages... Pour quelle raison ? Cela tient surtout au climat : quand les promendaes sur la plages ne sont pas possibles ou qu'il est trop risqué de s'aventurer dans la rue après 18h, il vaut mieux avoir un bon bouquin sous la main ! Beaucoup  de tourmondistes nous ont ainsi avoué avoir redécouvert le plaisir de lire en voyage. Nous avons toujours lu en priorité les guides de voyages et ensuite, si nous avions le temps, les romans. Of course, chaque livre a été lu par chacun de nous, histoire de rentabiliser le poids porté !

Comment s'en procurer en cours de route?Il est facile de se procurer des livres dans les Book Exchange, ces boutiques où pour un euro par exemple on dépose un livre et on repart avec un autre. Bon plan : Bangkok est un carrefour important, où l'on trouve beaucoup de livres en français. D'ailleurs, c'est bon à savoir, vous trouverez à Bangkok des guides de voyages en excellent état, voire neufs, dans toutes les langues, et à prix réduit ! A bon entendeur...
Sinon, lire l'anglais est un sacré plus ! C'est de loin la langue la plus facile à dénicher sur les rayonnages !
Pour se procurer des revues, c
'est plus compliqué. Le réseau de l'alliance française permet de consulter des revues françaises récentes  dans les grandes villes ou capitales. Dans les aéroports aussi, on reçoit des journaux, mais pas en français !

Voici maintenant la liste de nos guides de voyage . Il faut savoir qu'un guide est périmé à partir du moment où il est imprimé; De plus, en dix mois, les infos changent déjà beaucoup, surtout dans les pays en développement : de nouveaux hôtels se créent, d'autrent changent de prix ou de numéro de téléphone, certains quartiers changent de fréquentation... Veillez donc à partir avec la dernière édition en date !
Enfin, il faut savoir que nous préférons de loin les guides Lonely Planet à tous les autres, même si la réedition n'est pas annuelle. Leurs qualités : plus de rigueur dans les explications, des cartes nombreuses, d'excellentes pages histoire, culture et autres, un bon lexique linguistique, et une exhaustivité louable;
Par contre, feuilletez un Routard, vous n'y trouverez que quelques plans à peine, alors que c'est très très utile et mais beaucoup de blabla. Cela dit, leur ton est plus engagé, et le prix plus petit...A chacun de choisir !
Précisons que nous n'avons pas utilisé exclusivement les Lonely Planet pour diverses raisons pratiques;

AFRIQUE DU SUD, Lesotho, Swaziland :

-Warren, Matt : Afrique Du Sud Lesotho Et Swaziland (Livre) - Livres et BD d'occasion - Achat et venteLonely Planet, 09-05, 24 euros. Un nouveau est paru en mars 2007. Guide de la faune complet.

ASIE :

- CambodgeLonely Planet Cambodge, 19 euros, 11-2005. Très utile pour Angkor, description complète du site. Chapitre histoire passionnant.

- Thaïlande Lonely Planet Thaïlande, 29 euros, 01-2006, Très utile pour les plans de ville, et les explications sur le bouddhisme.

-Laos  Lonely Plant Laos, 18 euros, 05-2005.

OCEANIE:

- Australie Lonely Planet Australie, 30 euros, février 2006, Enorme pavé de près de 1000 pages, que nous avons peu utilisé pendant le voyage (davantage avant, pendant nos mois de préparation) car dans les pays développés, on a beaucoup moins besoin d'infos ! Les offices de tourismes sont nombreux en Australie, les routes bien indiquées et nous savons parler l'anglais pour demander des infos...En Laotien, c'était plus dur de demander son chemin !

- New Zealand Lonely Planet Nouvelle-Zélande, en anglais, 28 euros, 10-2006. Même chose, assez peu utilisé.

AMERIQUE DU SUD:

-Guide de conservation et lexique pour le voyage : EspagnolGuide de conversation et lexique pour le voyage, Espagnol, Berlitz, 8 euros,  2003. Très pratique car thématique. Nous n'avons jamais appris l'espagnol à l'école et ce guide nous a aidé à faire nos premiers pas. En plus, il y a un mini-dictionnaire à la fin. Utile aussi pour des situations délicates (ouf, ça n'a pas servi !), du genre : accident de voiture, perte de bagages, ...

- Chili et Ile de Pâques Lonely Planet Chili et Ile de Pâques, 22 euros, 09-2006: nouveau, complet, parfait.

- Guide du routard ArgentineGuide du Routard Argentine, 15 euros, 2006-2007. Sans plus, sans plans etc...

-  Guide petit Futé Pérou, 15 euros, 2006. Bien pour les explications culturelles.

-  Guide Petit Futé Bolivie, 15 euros, 2006. Idem.

-  Guide du Routard Pérou-Bolivie, 15 euros, 2005-2006. L'avantage, c'est qu'il couvre les deux pays, volà pourquoi nous l'avions choisi, mais avec quelques regrets.

-Image 1les Andes, du Pacifique à l'Amazonie. Treks, randonnées culturelles, balades naturalistes, Sandrine Payan, Vincent Geus, éd Glénat, 18 euros, 03-2003. Excellent, tant par le style que les explications. Photos réalistes. Notre Livre Coup de Coeur pour l'Amérique du Sud.

Voici enfin la liste des livres que nous avons lus durant ces 10 mois. Il y en a peu. Pourquoi ? d'abord parce que nous lisons les guides de voyage, qui ne sont pas que des listes d'hôtels ou de restaurants. On y trouve de nombreux chapitres: histoire, culture, population, langue etc... Ensuite parce que nous avons connu peu de soirées longues ! Précisons que nous n'avons lu que des livres de poche, poids oblige !

- Mazarine Pingeot, Bouche cousue, Pocket, 6 euros, 04-2006. Bien
- Rizjard Kapuzinski, Ebène, aventures africaines, Pocket, 6 euros, 10-2002. Très bien.
- Alona Kimhi, Suzanne la pleureuse, Gallimard, 11-2003, 7 euros. N'avons pas accroché.
- Amin Maalouf, Samarcande, Livre de Poche, 11-1989, 5.5 euros. Magnifique.
- Sébastien Japrisot, Un long dimanche de Fiançailles, Gallimard, 05-1993, 7 euros. Aussi savoureux que le film.
- John Grisham, L'Associé, Pocket, 03-2000, 5.5 euros. Trop bien, ce qui est ennuyant en voyage, car on dévore ce polar en quelques jours ! C'est trop rapide !
- Isabel Allende, Paula, Livre de Poche, 8 euros, acheté 12 euros à Santiago ! Bien, triste mais intéréssant pour l'histoire du Chili au XXème siècle.
- François Bedaugeau, Entre les murs, Gallimard, 03-2007, 6 euros. Ca rappelle trop les mauvais côtés du boulot. Ne mérite pas vraiment sa consécration.
- Jean-Paul Dubois, Une vie française, Points, 09-2005, 8 euros. Excellent. Très bien écrit.

 

Repost 0
Published by Emilie et Loïc - dans Conseils aux voyageurs
commenter cet article