Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous?

  • : Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • : Emilie et Loïc -STOP- 34 et 37 ans -STOP- mariés - Maman et papa d'Ulysse, 4 ans ! et Olympe 2 ans -STOP-Passion:"Voyage, voyage..."-STOP-
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog...

Archives

25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 14:06

Avant de partir, il faut déjà savoir où mettre les pieds ! Si certains aiment partir à l'aveuglette, nous, nous préférons bosser un minimum l'itinéraire avant. Dans le cas d'un tour du monde, tout est plus complexe. Pour aboutir à "notre" parcours ce fut un véritable casse-tête. Mais nous n'avons aucun regret sur nos choix, c'est le plus important!
Nous (surtout Loïc) avons préparé l'itinéraire deux ans avant le départ et l'avons définitivement arrêté (et réservé) 6 mois avant. Voici donc quelques conseils pour choisir judicieusement son itinéraire. Qui sait? , cela vous donnera peut-être des idées !

1ère étape : LISTER les pays que l'on aimerait visiter "dans l'idéal". Ce premier jet doit tout de même rester "réalisable" : aller au Kamtchatka, passer par le  Groenland ou la Mongolie, ce n'est pas forcément simple ! Nous avons exclu les pays où nous étions allés à deux, mais pas ceux que seul l'un d'entre nous avait visité.

2ème étape : TRIER ! Rien de plus difficile !
Pour cela, il suffit de demander un devis pour votre première liste et vous vous rendrez compte par vous même que ce n'est pas possible !!!! Quand on vous proposera un billet à 7000 euros hors taxes aériennes, vous serez forcément amenés à faire des choix !
Souvent, c'est le prix et trafic aérien qui dictent les parcours (pour ceux qui choisissent un tour du monde en avion). 
A savoir : il existe de grandes "routes aériennes" et l'on ne peut pas forcément faire ce que l'on veut. Par exemple, pour aller en Asie du Sud-Est depuis l'Afrique du Sud, il fallait forcément passer par Hong-Kong, plaque tournante en Asie. Ce fut pour nous un Bonus... Autre info :certains circuits trop peu classiques ne sont possibles qu'en allongeant des euros... 
A titre d'exemple, nous voulions aller au Kenya depuis l'Afrique du Sud, mais c'était trop compliqué avec notre alliance. De même, nous n'avons pas pû prendre de vols intérieurs en Afrique du Sud car notre alliance n'avait pas d'accords avec des compagnies locales.

Sachez qu'il existe deux alliances aériennes (Star Alliance et One World): les grandes compagnies y sont affiliées.  Nous avons choisi One World: British Airways, Qantas, Cathay Pacific, Lan, Iberia.... Les billets tour du monde fonctionnent par "miles" ou par "zone" : plus c'est loin, plus c'est cher, mais vous avez droit à un certain nombre de vols selon vos choix. C'est ainsi que notre séjour sur l'île de Pâques nous fut possible car il nous restait des vols, et nous n'avons dû payer que 10 euros de taxes aériennes chacun! A ce prix là, on ne réflèchit pas !

L'avantage de passer par les alliances aériennes, c'est que l'on voyage avec d'excellentes compagnies, représentées partout, sur des vols sûrs et réguliers. De plus, les billets tour du monde sont très compétitifs.
Certaines agences sont spécialisées dans l'organisation de tours du monde (ex: connaisseurs du voyage), mais nous n' avons pas été satisfaits par leurs prestations car elles proposent des "packs" tous prêts, dans lesquels nos préférences n'entraient pas forcément. Seul avantage de taille : le prix! C'est plus compétitif.

COMMENT CHOISIR ?

- Ne garder que les pays pour lesquels tous les participants sont d'accords. Par exemple, dans notre cas, Loïc souhaitait retourner en Inde, mais Emilie ne se sentait pas prête pour ce pays. Exit India ! 
- Respecter les envies de l'autre : pour Emilie, un tour du monde, c'est tous les continents (Au départ, nous ne devions pas aller en Afrique). Loïc lui était plus sensible au côté "montagne": le séjour dans les Andes a donc été rallongé.
- Combiner les pays pour être "au bon endroit au bon moment". Ainsi, c'est dommage de se retrouver en Asie en pleine mousson ou en hiver en Nouvelle-Zélande. Nous avons essayé au maximum d'enchaîner les bonnes saisons, ce qui ne fut pas toujours simple. Notre seule crainte était pour l'Australie: la saison d'été, c'est bien, mais dans un désert, ça craint ! Finalement, nous avons bien supporté les fortes chaleurs du bush australien.
- Etre en accord avec son budget: Tahiti et la Nouvelle-Calédonie, c'est beau mais trop caro (cher)! Il fallait choisir !
- Alterner pays riches et pauvres. Les pays en voie de développement sont "fatiguants" car il faut toujours être vigilant à tout, mais ils sont très "cheap ". Pour les pays riches, c'est forcément reposant; c'est intéressant par exemple s'il faut se soigner mais c'est très cher. Alterner laisse aussi la possibilité de sauter une étape en cas de problème de santé. Nous savions que nous pouvions aller en Australie après l'Asie plutôt que de rentrer en Europe en cas de problème.

3ème étape: FINALISER: il faut déterminer la durée de séjour par pays et se documenter sur chaque destination. Nous vous conseillons de ne pas penser "tout avion", et de prévoir des trajets terrestres, souvent bon marchés et tellement plus vivants, proches de la nature, de la population, et des paysages (sauf pour l'Australie où les vols intérieurs sont très pratiques! )
Nous avons choisi de ne pas acheter nos billets sur internet mais de passer par une agence de voyage reconnue. Le fait d'avoir une personne référente pour nos billets nous a servi plusieurs fois, pour régler des problèmes de réservations notamment. Les frais sont plus élevés, mais le service à la clef est réel.

Oups ! Nous avons oublié une étape : PAYER ! C'est la plus douloureuse: nous vous recommandons un paiement "soft", genre via internet, sans brasser de billets. C'est mieux pour le moral. Et n'allez pas voir vos comptes en banque avant un moment !

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie et Loïc - dans Conseils aux voyageurs
commenter cet article

commentaires

Elo 25/10/2007 17:43

Un article super intéressant, vous êtes de vrais profs de tour du monde! Justement, vous devriez ouvrir une école spéciale "Tour du monde", avec évidemment plein de voyages scolaires!
Gros bisous à vous 2!
Le cyclone Picard qui part bientôt rejoindre son homme à La Réunion!