Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous?

  • : Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • Emilie & Loïc : l'école buissonnière autour du monde
  • : Emilie et Loïc -STOP- 34 et 37 ans -STOP- mariés - Maman et papa d'Ulysse, 4 ans ! et Olympe 2 ans -STOP-Passion:"Voyage, voyage..."-STOP-
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog...

Archives

18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 03:36

La deuxieme etape de notre tour du monde touche a sa fin... Avant de partir vers l'Oceanie, seul continent ou nous n'avons jamais mis les tongs, voici venu le temps de dresser un bilan dichotomique de l'Asie. Meme si la rubrique "le pire" est longue, elle ne contient, fort heureusement que des remarques secondaires, rien de bien grave ! En effet, comme vous avez pu le constater, les 7 semaines passees en Asie n'ont ete que de purs moments de bonheur, de decouverte... C'est un continent sur lequel il est tres facile de voyager en independant.

Le MEILLEUR de l'ASIE :

- Nos parents: Les 12 jours passes a six n'ont ete que pur bonheur et sont passes tres (trop) vite ! Tout naturellement, ils ont glisses leurs pas dans les notres, et se sont tres bien adaptes ! Les bons souvenirs debordent dans nos tetes.


- Les iles : on ne change pas la nature humaine ! Cocotiers, eau  a 30 degres, sable fin et farniente... On adore !


- Les fruits ! Chaque jour, nous avons fait le plein de vitamines en degustant de nombreux fruits, juteux et sucres, et d'excellent jus, shakes, etc... : ananas, pasteque, mangue, papaye, bananes (bien meilleures que celles que l'on trouve en France !), orange, raisin, pomme, citron vert, mures, "fruit du dragon" (fruit rose vif a l'exterieur, de la taille d'un melon allonge, dont la  texture est proche du kiwi, mais la chair blanche parsemee de pepins noirs. Un regal !)...


- Le cout de la vie (sauf pour Hong-Kong !). Ici, tout est bon marche: les chambres d'hotel, les repas, les vetements... Nous venons de nous faire  les cheveux pour 2 euros par personne !


- La gentillesse des Laotiens et des Cambodgiens.

- Les superettes 7-Eleven : un yaourt, une boisson fraiche, 150 g  de lessive : on y trouve de tout a toute heure !


- Le climat: 25 degres minimum, en short pendant 2 mois, pas d'autres chaussures que des sandales..., pas un grain de vent et une seule averse: " C'est bon pour le moral....! "

- Rolf, excellent compagnon de route, avec toujours une anecdote de voyage a raconter.

- Le pain, que l'on trouve aisement au Cambodge et au Laos.

- Le restaurant " La Cote d'Azur "  de Vientiane, au Laos: le meilleur de la cuisine francaise pour 5 dollars... On demanderait presque une mutation au Laos rien que pour cette adresse !

- La serenite des campagnes asiatiques : rizieres, champs, villages...

- Les marches de nuit de Chaing Mai et de Luang Prabang: couleurs, odeurs, diversite...

- Les mobylettes : 3 euros pour une journee de liberte !

- Les stands de restauration dans la rue.

- La bonne sante dont nous jouissons depuis le depart ! Une seule rhino pour Emilie (pas habituee a la clim des beaux hotels frequentes avec les parents !)

Le PIRE de l'ASIE:

- Bangkok et les villes en general ! Quelle horreur ! Impossible ici de marcher sur un trottoir sur 5 m... c'est toujours encombre d'un tas de trucs, perce de bouches d'egouts non refermees bien sur.. Si on leve la tete, on apercoit des centaines de fils electriques affreux.... Pour ce qui est du bruit, c'est un cauchemar: des milliers de tuk-tuks petaradants et autres emgins motorises nous cassent les oreilles ! C'est d'un fatiguant !

- La barriere de la langue: l'anglais est tres peu pratique ici, et ce fut souvent difficle de communiquer avec les asiatiques (Avouons aussi que les langues asiatiques sont tres complexes, et que nous ne maitrisons que 3 ou 4 mots !). Resultat : nous avons developpe une gestuelle complexe, adaptee a de nombreuses situations !

- Les coqs, qui chantent (juste derriere notre chambre la plupart du temps !), a 5h du matin (quand ce n'est pas 3 heures !), dans les campagnes ! On a failli leur tordre le cou plus d'une  fois !

- Les touristes ! et c'est la le plus gros point noir de l'Asie du sud-Est, tres touristique. Nous avons croise des dizaines de touristes irrespectueux. Quelques exemples (malheureusement, on en a encore plein !): Ils laissent poubelles et bouteilles de bieres derriere eux dans les transports, se promenent en maillot de bain dans des regions rurales, parlent haut et fort (les anglo-saxons surtout), repondent au "bonjour" adresse par une jeune vendeuse sur un marche par " How much ? "... Quelle image veulent - ils laisser ? Nous retiendrons celle de gosses pourris, a qui tout est du.

- Les routes du Cambodge !

- Les decharges et le betonnage a gogo de Koh Samet.  Quand on pense que les autorites reclament 9 euros par touriste pour preserver la nature ! Nous n'avions jamais vu cela auparavant !

- L'etroitesse des murs et les nombreux bruits de couloir des hotels... L'Asie aime le bruit, desesperement.

- Les raclement de gorge, si degoutants... A plusieurs reprises, nous avons fait de longs trajets de bus avec des "racleurs"... Eux aussi, on leur tordrait le cou.

- Les plats servis a 15 minutes d'intervalle, les innombrables erreurs d'addition (le double parfois !). Commandez une assiette de riz et un plat de poisson, vous avez 1 chance sur 10 d'avoir les deux en meme temps ! Alors, a 6 autour d'une table, cela devient bien complique a gerer pour le serveur et le cuisto !

Voila, a vous de faire le tri... Les bruits de couloirs, les raclements de gorge, les fils electriques, ... tout ca, on oublie vite, pour ne garder que le meilleur ! A bon entendeur, Salut !

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie et Loïc - dans Asie
commenter cet article

commentaires

Audrey 18/12/2006 10:57

Salut les couz ! Vous devez être en route pour l\\\'Australie à l\\\'heure qu\\\'il est. Votre article m\\\'a bien fait rire car je retrouve des détails qui m\\\'agacent aussi inévitablement : le dessert qui arrive avant le plat, le gratin une fois qu\\\'on a fini la viande, le bruit, la pollution et le manque de conscience écologique... Mais aussi le sourire des gens bien entendu... Plein de bisous d\\\'Indonésie, que vous survolez peut-être en ce moment !